Au Maroc

Un projet paysan

Depuis 2011, un groupe de paysans ardéchois a souhaité se tourner vers le Maroc et aller à la rencontre, dans un premier temps, d’apiculteurs marocains.

Fermes du Monde : les échanges au Maroc

Des premiers échanges ont eu lieu en 2011 au Maroc, suivis de l’accueil en Ardèche de deux apiculteurs membres de la coopérative apicole de Kermet Ben Salem, dans la région de Mekhnès, et d’un maraîcher des Swani Tiqa, dans la région de Rabat.

La coopérative apicole de Kermet Ben Salem

Avec l’appui du gouvernement marocain dans le cadre du projet « Maroc Vert », les apiculteurs se sont structurés pour mieux commercialiser les produits de la ruche. Ils ont créé en 2012 une coopérative qui rassemble cinq hommes et cinq femmes.

Elle possède une quarantaine de ruches exploitées collectivement. Par ailleurs, chaque apiculteur possède entre 30 et 60 ruches pour son propre compte. Le miel est mis en pot à la coopérative de Kermet, puis commercialisé en gros via un groupement de coopératives.

Les Swani Tiqa

Les Swani Tiqa (« Jardins de confiance ») sont le fruit d’un regroupement de personnes autour d’un projet autonome et citoyen inspiré des AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne). Suite aux contacts établis entre un groupe de consommateurs et un groupe de paysans en 2007, des parcelles ont été équipées afin de répondre à une demande de production organisée et constante.

Depuis mai 2007, un réseau de consomm’acteurs en lien avec les 3 producteurs a été créé, actuellement 4 distributions hebdomadaires de paniers bios desservent plus de cent familles. Les jardins sont aussi des espaces de visite et de sensibilisation à l’agriculture biologique. Les Swani Tiqa sont accompagnés par l’association Sala Almoustaqbal comme cadre de référence et de réflexion sur le développement durable de la région de Salé.

Menu